Rechercher
  • Charlène Janiaux

Pourquoi la sophrologie est parfois INEFFICACE ?



Vous entendez de plus en plus parler de la sophrologie, comme une méthode simple et efficace.


De nombreux sophrologues vantent les bienfaits de la sophrologie :

«93% de nos utilisateurs ayant consulté en sophrologie ont constaté une amélioration de leur santé»

«100% de résultats sur les préparations aux concours »

«90% de résultats sur les problèmes d’hyperactivité »


La sophrologie est une méthode qui favorise les prises de conscience et accompagne les personnes dans leur quotidien pour amorcer un processus de changement.


Qu’entend-on par changement ?


Définition de « changement » : fait de ne plus être le même. Etat de ce qui évolue, se modifie.


En résumé, la changement apporté grâce à la sophrologie serait le bien-être, le bonheur, quel que soit le domaine : santé, créativité, sportif… Définir précisément ce que l’on attends de la sophrologie est essentiel pour mesurer son efficacité pour nous-même.


Changer c’est possible, ne rien changer est encore plus facile !

C’est quand il est plus facile de ne rien changer que la sophrologie devient inefficace !

Nul ne peut obliger quelqu’un à changer contre son gré, même pas le sophrologue.

Parfois conscient, parfois inconscient, cette incapacité à activer ce processus de changement vous rend hermétique au bien-être.


Qu’êtes-vous prêt à mettre en place pour changer votre regard sur votre bien-être ?

De pratiquer la sophrologie, peut-être.

Evidemment, ce n’est pas aussi simple que cela de se dire "oui j'accepte le changement". Lorsque cette capacité est impossible à mobiliser et relève de la sphère de l’inconscient, il est recommandé de se faire accompagner par d’autres professionnels tels qu’un psychiatre ou un psychologue, par exemple.

Vous l’aurez compris, le sophrologue ne peut rien faire à votre place. La sophrologie a donc les limites que vous lui donnez !